Sagas fantastiques/SF

Lune mauve, Tome 2 : L’héritière – Marilou Aznar

Lune mauve 2

Nombre de pages : 401

Edition : Casterman (poche)

Genre : Jeunesse, fantastique

Résumé :

Sur la photo du blog, Thomas souriait. Il avait l’air heureux, c’était la seule chose qui me réconfortait un peu. Il m’avait crue morte pendant toutes ces semaines. Un message sur mon répondeur m’avait brisé le cœur : il ne voulait plus me voir, me parler. Avec le recul, c’était mieux comme ça. A quoi bon lui expliquer que ma mère n’avait refait surface que pour trouver la mort par ma faute ? Qu’en me transmettant la pierre, qui contenait la mémoire de son peuple, elle m’avait condamnée à un destin dont je ne voulais pas ?

J’avais une mission à accomplir. Il ne fallait prendre aucun risque. Les ennemis d’Ishtar rôdaient peut-être encore autour de nous.

Mon avis :

Ce que je peux dire c’est que j’ai laissé trop de temps avant de lire le second tome de cette histoire et je m’en suis un petit mordu les doigts… Les premiers chapitres j’ai eu beaucoup de mal à me remettre dans le bain et a resituer les personnages et l’histoire. Ce cap passé, ce fût une belle lecture. J’ai pu apprécié pleinement ce que je lisais et je dois dire que Marilou Aznar m’a beaucoup surprise dans ce tome, j’ai adoré !

Pour l’histoire, on retrouve Séléné de retour à Darcourt après plusieurs mois d’absence passés dans le monde de sa mère, Viridan, où elle a été formée par la grande prêtresse pour convenir au rôle qu’on lui a donné : Messagère de la grande prêtresse. Elle sera formée à se battre, et on lui confiera une mission qu’elle devra accomplir avec succès pour la survie du peuple de ce monde. Pour mener à bien ce projet, elle sera accompagnée de Vadim, Cléo et Dagan.

Comme pour le premier tome, l’écriture de Marilou Aznar a été un vrai régal. Les chapitres sont courts et se succèdent très vite, il n’y a pratiquement pas de répit dans ce second tome. On peut dire que c’est un second tome beaucoup plus sombre que le premier. Autant son prédécesseur nous posait les bases de l’histoire et était beaucoup centré sur Séléné en elle-même, alors que ce second opus est véritablement centré sur l’action. J’ai également beaucoup aimé le fait d’en connaître davantage sur Viridan avec des chapitres qui rappellent les moments que Séléné a passé là-bas. Ça a été véritablement agréable. Pour en revenir au rythme du livre, je peux dire que je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Séléné mène une véritable quête et à chaque fois il y a quelque chose pour lui faire barrage. Et puis… Il y a également les relations amoureuses qui jouent dans ce tome et qui ont été très sympas.

Dans ce tome, on retrouve forcément notre héroïne qui n’est vraiment pas gâtée dans cet opus… On peut dire que l’auteure ne l’a pas pas épargnée. Elle revient donc à Darcourt après des mois d’absence, son petit ami la croyait morte et ne veut plus lui parler quand il apprend son retour (pas de spoil c’est dans la quatrième de couverture). On retrouve donc notre héroïne avec le cœur brisé et devant faire face à ses sentiments. Elle doit surtout se faire à l’idée que son amour sort avec sa détestable cousine… On peut dire que dans cet opus Séléné en voit des vertes et des pas mûres et pourtant quel courage ! En parallèle, elle doit accomplir sa mission pour laquelle, on ne va pas se mentir, elle galère. A chaque fois qu’elle réussit quelque chose, c’est détruit peu de temps après. Elle est alliée à Vadim, Cléo et Dagan mais ce n’est pas eux qui vont la soutenir psychologiquement… loin de là ! Elle est perpétuellement en train de faire ses preuves et de quémander leur confiance. Séléné souffre réellement tout au long de ce roman et sa solitude est sa seule compagne. Concernant les trois personnages venus de Viridans, je ne peux pas dire que je me suis particulièrement attachée à eux. Peut-être plus à Cléo car plus présente mais elle ne s’ouvre réellement à Séléné que vers le dernier tiers du livre. On peut dire que ces trois là n’aident pas beaucoup notre héroïne dans la mission puisqu’ils ne font réellement que de se plaindre et la laisse se débrouiller pratiquement toute seule. Pour résumer, Séléné est le cerveau et eux sont les bras. Revenons à un personnage du premier tome… Thomas ! Alors lui, on peut dire qu’il n’en loupe pas une dans ce tome. Il ne sait réellement pas ce qu’il veut et il m’a vite gonflé. J’étais partagé entre le fait que je voulais qu’il se bouge les fesses pour récupérer Séléné et une envie folle de lui hurler dessus par moment. Alexia me sort toujours par les yeux, c’est inévitable. Un nouveau personnage fait son apparition : Rimbaud. Il est totalement loufoque et je l’ai beaucoup apprécié, j’aimerai beaucoup le retrouver dans le tome 3.

En bref, on en apprend plus sur Viridan et sur la mission de Séléné. Je peux dire qu’avec la fin de ce tome 2, j’ai très envie de lire la suite ! J’ai hâte de retrouver Séléné et de voir comment elle va évoluer au fur et à mesure. Si vous n’avez pas encore commencé cette sage, foncez sans hésiter !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s