Sagas romance

Les Honeycote, Tome 1 : Secrets et préjugés – Anne Barton

Les honeycote 1

Edition : Mosaïc

Nombre de pages : 379

Genre : Romance

Résumé :

Londres, 1815 Couturière dans une boutique de mode de Bond Street, Annabelle accomplit son rêve. Là, au milieu des taffetas, des satins, des soies et des dentelles, elle crée des robes uniques pour les élégantes de la haute société. Mais le rêve s’arrête hélas chaque soir quand elle quitte son travail… Trop pauvre pour payer les soins dont sa mère malade a besoin, Annabelle a en effet cruellement besoin d’argent. A tel point qu’elle n’a pas trouvé d’autre solution (au prix d’un petit arrangement avec la morale) que de faire chanter de riches Londoniens, en utilisant les secrets inavouables et les potins sulfureux échangés à mi-voix par les clientes, dans l’intimité du salon d’essayage. De toute façon, pour sauver sa mère, Annabelle extorquerait des fonds à l’archevêque lui-même ! Jusqu’au jour où le séduisant duc de Huntford la démasque. Terrifiée, Annabelle l’écoute alors exiger d’elle qu’elle mette ses talents de couturière à son service, en confectionnant une garde-robe complète pour ses deux jeunes sœurs. Elle restera sa captive, chez lui, tant qu’elle n’aura pas terminé. A ce prix seulement, il acceptera de ne pas la dénoncer.

Mon avis : 

J’ai acheté ce livre totalement au hasard à Easy Cash ayant reconnu vaguement la couverture mais ne sachant pas que je me lançais dans une saga donc je pensais que c’était un tome unique. Mais bon… J’ai beaucoup aimé ma lecture voire même adoré ma lecture donc je pense déjà lire la suite. Il faut dire que l’objet livre est vraiment magnifique, la couverture est superbe ! Cela donne vraiment envie de poursuivre.

Nous retrouvons donc Annabelle, née de famille noble mais reniée par cette dernière, couturière dans une maison de couture de Londres. Elle est la meilleure pour la création de robes magnifiques pour les femmes de la haute société. Suite à la mort de son père, et la maladie qui a atteint sa mère, elle doit subvenir aux besoins de sa petite sœur et de sa mère. Travailleuse acharnée, cela ne suffit pas pour payer les traitements de sa mère et tout le reste. Pour s’en sortir, elle se met à extorquer les personnes riches. Elle leur réclame juste de quoi survivre car ce procédé lui fait horreur. Malheureusement, elle extorque un jour le duc de Huntford et se fera malheureusement attrapée… Pour réparer son erreur et rembourser son action, le duc de Huntford l’embauchera chez lui comme couturière pour ses deux petites sœurs. Annabelle se retrouve éloignée de sa famille mais se rend vite compte qu’elle est attirée par son patron.

Tout d’abord, je dois dire que j’ai adoré ce roman. Il faut bien entendu préciser que ce n’est pas la romance de l’année. L’écriture de l’auteure est fluide et cela se laisse lire rapidement. Même si c’est une romance qui ne sort pas réellement du lot l’auteure a réussi à me faire m’attacher réellement aux différents personnages. De plus, ce n’est pas du tout cuit tout de même et quelques événements mettent du piquants dans l’histoire. L’histoire d’amour se met lentement en place, rien n’est simple parce qu’Annabelle essaie de ralentir les choses dû à sa situation et j’ai bien apprécié que ce ne soit pas « trop simple » justement. Un petit hic survient tout de même : la fin. Déjà, elle était amplement prévisible mais je l’ai trouvé un petit rapide tout de même.

Les personnages en eux-mêmes sont vraiment bien. Ils sont tous attachants. Annabelle n’est pas une héroïne comme les autres, elle se démarque de par son physique et par son caractère. C’est une jeune femme vraiment talentueuse qui mériterait, je pense, un peu plus de reconnaissance. Elle ne se pense justement jamais assez bien, et n’a pas une très haute estime d’elle-même. C’est une jeune femme courageuse et droite, elle sacrifierait tout pour sa famille et même quand elle fait du chantage aux riches elle ne peut s’empêcher de s’en vouloir. D’ailleurs, elle ne réclame à chaque fois que quelques pièces alors qu’elle pourrait obtenir bien plus. Quant à Owen, le duc d’Huntford, il a un sacré caractère. Parfois un peu trop…brusque et radical dans ses choix et ses paroles. Pareil qu’Annabelle, il ferait tout pour ses petites sœurs : Olivia et Rose. Malheureusement pour lui, il ne peut s’empêcher d’éprouver de l’attirance pour Annabelle malgré les barrières qu’il essaie de se mettre. Olivia et Rose sont deux jeunes filles adorables qui n’ont pas une once de méchanceté. Malgré leur statut social, elles restent simples et humbles. L’arrivée d’Annabelle dans leur vie va réellement les relations qu’elles ont avec leur frère surtout pour Rose qui garde un précieux secret.

En bref, c’était une bonne romance malgré une fin un peu trop rapide. Les personnages m’ont beaucoup plu et j’ai passé un très bon moment de lecture. Je me procurerai le tome 2 qui porte sur la sœur d’Annabelle. Une saga que je suivrai donc avec intérêt.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s