Aventures

Danse avec les loups – Michael Blake

Danse avec les loups

 

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 317

Genre : aventure historique

Résumé : 

Fort Sedgewick. Un avant-poste au fin fond de l’Ouest sauvage. Trois ou quatre baraques délabrées, une poignée d’hommes épuisés. C’est là qu’est affecté le lieutenant Dunbar. Il rêvait de grands espaces, de batailles glorieuses. A son arrivée, une surprise l’attend : le fort est abandonné, il se retrouve seul, seul… Jusqu’au jour où il découvre une femme blessée qu’il ramène chez les comanches. Au fil des jours, il gagne leur amitié, apprend leur langue… et tombe amoureuse de cette étrange squaw aux yeux couleur de feu, cette blanche que les indiens ont enlevée quand elle était enfant. Comme elle, il deviendra un Comanche. Désormais, le lieutenant Dunbar n’existe plus. Il est celui qui « Danse avec les loups ». Mais la guerre n’est pas finie. Pour l’armée des États-Unis d’Amérique, John Dunbar est un déserteur.

Mon avis :

Gros coup de cœur. J’ai réellement été plongée dans l’Histoire (avec un grand H) que vous nous montrez Michael Blake. C’est une période de l’Histoire qui le passionne, et j’ai été prise de la même passion que lui pendant ma lecture. Il écrit avec un style net, des paragraphes et des chapitres très bien organisés et qui font suivre assez rapidement le déroulement de son récit. C’est un style percutant mais tellement touchant et poétique à la fois. On reconnaît la période que veut nous montrer l’auteur : la conquête de l’Ouest, pourtant assez oublié je trouve. Mais la conquête de l’Ouest est cachée par cette merveilleuse histoire qui se déroule devant nous. J’ai trouvé les personnages excellents, et je me suis vraiment attachée à John Dunbar et j’ai adoré tous les indiens, aucun ne m’a laissée indifférente, ils ont absolument tous leur propre caractère. Je trouve cela extraordinaire. J’ai vraiment adoré la capacité d’adaptation de John mais surtout sa volonté à comprendre un peuple qui n’est pas le sien. J’ai été immergée dans la culture Comanche et honnêtement ça m’a réellement passionnée. Je vous conseille cette lecture et je vous conseille également le film qui est superbe.

Coup de ♥

Publicités
Aventures

Geisha – Arthur Golden

Geisha

Édition : Le livre de poche

Nombre de pages : 602

Genre : aventure historique

Résumé :

A neuf ans, dans le Japon d’avant la seconde guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto. Dotée d’extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu’il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l’initiation difficile qui fera d’elle une vraie geisha.

Mon avis : 

Alors… que dire de plus que ce livre est juste magnifiquement bien écrit sous la forme de mémoire. C’est un roman où l’amour est méprisé, la virginité d’une jeune fille est mise aux enchères… Autrement dit un monde totalement différent du monde que l’on connaît mais qui a bel et bien existé. Par les mémoires de Sayuri, on découvre le Japon des années trente, les quartiers de plaisir et ce qui a fait leur chute peu à peu. Sayuri subira beaucoup d’épreuves. C’est un livre touchant dans lequel il est très simple de se plonger. Lisez-le, je vous le conseille fortement !

Coup de ♥

Aventures

Jacquou le croquant – Eugène Le Roy

Jacquou le croquant

Edition : Hachette

Nombre de pages : 376

Genre : Aventure historique

Résumé : 

Périgord, 1815. Jacquou a huit ans lorsque son père est condamné aux galères et meurt au bagne quelques mois plus tard. Le jeune garçon jure alors de se venger de l’arrogant comte de Nansac, responsable de l’arrestation de son père. Quinze ans plus tard, révolté par la misère et les mauvais traitements qui s’acharnent sur lui et les siens, Jacquou rassemble les paysans et les persuade de combattre la tyrannie du comte.

Mon avis :

On se laisse vite porter par l’histoire de Jacquou. Histoire qui commence quand il est jeune et finit lorsqu’il est âgé. C’est une bonne histoire, et le style est vraiment agréable à lire. Je vous le conseille.