Sagas bit-lit

Femmes de l’Autremonde, Tome 2 : Capture – Kelley Armstrong

Femme de l'Autremonde 2

 

Édition : Milady

Nombre de pages : 601

Genre : bit-lit

Résumé :

Elena Michaels est une femme recherchée. Elle n’a pourtant rien fait de mal. Enfin, pas récemment. Mais il y a dix ans, son amant l’a changée en loup-garou. La seule femme loup-garou au monde, en vérité. Et aujourd’hui, alors qu’elle parvient enfin à l’accepter, un groupe de scientifiques apprend son existence. Ils la pourchassent et elle s’apprête à foncer droit dans leur piège. Mais c’est sans compter sur la famille adoptive d’Elena, la Meute, qui ne reculera devant rien pour la retrouver. Et sans compter non plus sur Elena elle-même, ce qui est une grossière erreur.

Mon avis :

Et voici une suite meilleure que le premier tome ! Je suis de plus en plus séduite par cette saga ! Franchement ce deuxième tome m’a vraiment plu. L’intrigue était vraiment bien. Honnêtement, j’ai passé un super moment de lecture. J’ai vraiment apprécié que l’auteur met vraiment Elena au centre de l’histoire, et que les autres membres de la meute soit mise sur le côté. Les longueurs que je n’avais pas appréciées dans le premier tome ne sont plus réellement là dans ce second opus ! On a droit a pas mal de rebondissements, les actions sont bien là, bref, un mixte de tout cela m’a donné une super lecture ! En plus… L’auteure nous fait entrer pas mal de nouveaux personnages : des sorcières, des semi-démons, des mages et même des vampires ! Pauvre Elena qui pensait la seule race d’êtres surnaturels… pour le coup c’est bien raté. Pour revenir à l’intrigue du livre, elle était vraiment bonne : une bande d’apprentis savants complètement dingues qui enlèvent une personne de chaque classe d’êtres surnaturels… Fallait vraiment y penser ! L’écriture est toujours aussi bonne, et je commence à en devenir une véritable adepte.

Concernant les personnages, j’ai vraiment adoré Elena dans ce second tome, encore plus que dans le premier d’ailleurs. Elle s’accepte vraiment en tant que louve au sein de sa meute, accepte le fait que Clay soit réellement son petit-ami. Elle est réellement devenue plus attachante. Et bon… il faut dire qu’elle ne manque pas de piquant cette demoiselle ! Une bonne répartie, un sens de la survie plus qu’aiguisé… et un côté humain qui ressort tout de même chez elle et qu’on ne retrouve chez aucun autre membre de la meute. J’ai également adoré Clay encore une fois, qui ferait tout pour la sauver et la ramener, un amour sans bornes peut-on dire. Les personnages étaient vraiment bien cherchés, et on ne peut pas reprocher qu’ils ne soient pas travaillés et cela tous autant qu’ils sont.

En bref, une excellente lecture, j’ai vraiment hâte de me plonger dans le tome 3 même si je trouve dommage qu’on n’ait plus Elena comme héroïne. Je m’étais vraiment attachée à la meute et j’aurais vraiment aimé rester avec eux un petit peu plus longtemps. C’est une saga que je vous conseille vraiment !

Sagas bit-lit

Femmes de l’Autremonde, Tome 1 : Morsure- Kelley Armstrong

Femme de l'Autremonde 1

 

Édition : Milady

Nombre de pages : 535

Genre : bit-lit

Résumé : 

Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu’elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L’énergie contenue déchire ses muscles – elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation…  Elena fait tout ce qu’elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants… et même une belle-mère. En tout cas, c’est ce qu’elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d’elle. Cette meute qu’elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d’une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l’existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature…

Mon avis :

Cette saga me tentait depuis énormément de temps, et je l’ai commencé tout de même avec une certaine appréhension vu les avis que j’avais lu sur ce bouquin. Fort heureusement pour un premier tome, j’ai trouvé plus de points positifs que de négatifs… mais malheureusement je peux dire d’ores et déjà que ce n’est pas un coup de cœur. Une bonne lecture, certes, mais loin de frôler le coup de cœur. Concernant le style du roman, l’histoire nous est racontée par Elena cela dynamise le récit et c’est très personnel. On ne peut que partager les émotions de la narratrice puisqu’on les vit à travers elle. Les petits commentaires qu’elle peut laisser ici ou là font bien sourire pendant la lecture, j’ai beaucoup aimé. J’ai bien senti que l’écriture a été rudement travaillée, ça se sent en le lisant, et les personnages sont très fouillés et travaillés également. Mais cela pose problème justement pendant quelques passages. Le livre fait plus de 500 pages en format poche (oui c’est une brique), et je trouve qu’il aurait été mieux de sacrifier certains passages qui, je trouve, était beaucoup trop longs. Je dois bien avouer que j’ai eu parfois du mal à continuer. L’intrigue était vraiment bien menée lentement et je dois dire que pour ce côté-là, c’est un gros point négatif pour le roman (de mon point de vue).

Cependant, les personnages rattrapent le tout. Elena est attachante, elle essaye de vivre une vie normale, loin de la meute et ce n’est pas sans mal. La meute va la rappeler et tout ce qu’elle a cru avoir acquis s’effondre. Elle ne s’accepte pas en tant que loup-garou et c’était intéressant de voir son évolution durant tout le roman. C’est un personnage comme je les aime, elle a un sacré tempérament (pour ne pas dire plus que bien trempé) et j’adore ! Le deuxième personnage clé est Clayton, son… amant ? On ne sait pas très bien la relation qu’ils entretiennent réellement. C’est assez complexe et rajoute du piment dans l’histoire. Mais quel homme ! On peut dire que c’est LE mâle, l’homme charmeur, sexy, et tout le tralala, qui fait que l’on est accro à la bit-lit. Il aime Elena de toute son âme, il a beau être brutal parfois, pas du tout ouvert aux autres, il a ça pour lui. Et mon dernier personnage préféré est Jeremy, le chef de meute. Gentil, doux, mais avec un caractère franc et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Malgré sa gentillesse, il prend des décisions et entend bien qu’on les respecte. J’ai adoré ce personnage dans sa manière de soutenir Elena, il est toujours là pour elle, toujours là pour Clayton également. Il a l’oreille attentive et ne prend pas de décisions hâtives, il protège sa meute avant tout.

Pour conclure, un bon roman, je déplore seulement les longueurs, mais je lirai les tomes suivants sans hésitation. Soit dit en passant… J’aime de plus en plus les loups-garous.

Sagas bit-lit

Les vampires de Chicago, Tome 3 : Mordre n’est pas jouer – Chloe Neill

Les vampires de Chicago 3

 

Édition : Milady

Nombre de pages : 461

Genre : bit-lit

Résumé :

Une protection très rapprochée…

Mon nouveau job : garde du corps d’un alpha, Gabriel Keene, l’organisateur d’une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger… et l’espionner pour le compte d’Ethan.
Point positif : pour me préparer, ce dernier m’offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu’un cherche à tuer Gabriel.
Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d’aide. Mais la tension monte entre les surnats…

Mon avis :

J’adore cette saga. A chaque fois que je lis un tome, c’est un réel plaisir de retrouver Merit et bien entendu… Ethan ! Ce tome est une suite vraiment très proche du précédent, à peine quelques jours sont espacés entre deux. À la fin du tome 2, nous faisions la connaissance de Gabriel Keene, l’alpha, chef de meute des métamorphes. Dans ce tome, ce même Gabriel, demande à Merit et à Ethan de faire la sécurité pendant la convention des métamorphes qui a lieu pour une fois à Chicago.
Concernant le livre en lui-même, l’ambiance va de mal en pis, plus on avance dans les tomes plus la tension est palpable. Et c’est pour mon plus grand plaisir ! Je retrouve toujours avec joie la plume de Chloe Neill, fluide, qui se laisse lire rapidement, ce que j’aime ! À chaque fois, je me mets facilement à la place de l’héroïne et des sentiments qu’elle ressent. J’ai trouvé que dans ce roman, la nouvelle intrigue était la bienvenue. Dans les tomes précédents, la menace venait principalement de Célina, et cela donne un air de renouveau à la série, ce qui n’a vraiment pas fait de mal. Dans ce tomen, on en apprend beaucoup sur les métamorphes, leurs us et coutumes, leur magie. Comme dans les tomes précédents, on a beaucoup d’action, et de suspens. J’adore cette auteure pour cela. On est dans le suspens vraiment jusqu’à la fin et ça ne donne qu’une seule envie… se jeter sur le tome suivant.

Concernant les personnages, j’ai adoré retrouver Merit et surtout son caractère ! Au début de ce tome, elle doit faire un choix mais ne prend pas de réflexion hâtive. Dans ce troisième tome, je l’ai trouvé un peu changée. Bon, elle n’a rien perdu de son tempérament c’est certain, et surtout elle n’a rien perdu de son répondant ! Mais je l’ai trouvé un peu plus mature, plus consciencieuse, et prend son rôle vraiment très au sérieux, ça l’a rendue d’autant plus intéressante. Je l’ai trouvé moins attachée à sa nature humaine, et se sent totalement vampire dans ce tome. Quant à Ethan… ENFIN on voit quelques faiblesse de cet être froid, insensible et pourtant si charismatique et tombeur. On découvre une facette qu’on ne connaissait pas depuis le début de la saga. Il montre un côté plus humain, j’ai trouvé. Et pourtant, parfois ses réactions restent incompréhensibles et on a aussi par moment de lui mettre des claques. On fait la connaissance de Gabriel Keene. Un personnage plus qu’intéressant je dois dire, charismatique, dragueur, et apparemment super canon, je l’ai beaucoup apprécié. J’ai pas mal ri de ses répliques, et des situations dans lequel il se met. Il est taquin, dragueur, mais essaye vraiment de faire améliorer la situation entre les vampires et les métamorphes. Il fait en sorte que les siens aident en cas de danger pas comme quelques siècles auparavant où ils ont laissé les vampire se faire massacrer pour ne pas se faire démasquer en tant qu’êtres surnaturels.
En bref, ce tome a été un véritable coup de cœur pour moi, j’ai hâte de découvrir l’évolution de Merit et d’Ethan et l’ambiance avec le monde des humains ! Je conseille vraiment cette saga qui évolue vraiment bien.

Coup de ♥

Sagas bit-lit

Les vampires de Chicago, Tome 2 : Petites morsures entre amis – Chloe Neill

Les vampires de Chicago 2

 

Édition : Milady

Nombre de pages : 465

Genre : bit-lit

Résumé :

La cohabitation entre les humains et nous pourrait bien être rompue si on apprend l’existence des raves, ces orgies où les vampires regroupent les hommes pour s’offrir une beuverie. Bien que la plupart des vampires réprouvent ce comportement, un journaliste trouve là une occasion en or d’impressionner sa famille. C’est pourquoi mon Maître me demande de l’aide pour faciliter l’échange entre humains et vampires. Mais quelqu’un ne voit pas ça d un bon il. Quelqu’un qui nourrit une vieille rancune…

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Merit et ses petits ennuis ! Le premier tome m’avait déjà plu, mais alors le second a été un vrai régal, je l’ai dévoré très rapidement. On retrouve l’héroïne qui prépare son déménagement pour la maison Cadogan, même si ça ne la met pas en joie. Mais un ménage à trois avec Mallory et Catcher ne lui plaît pas non plus. Son emménagement dans maison Cadogan est voulu pour pouvoir gérer et apprendre sur sa mission de sentinelle, surtout depuis que les paparazzis s’acharnent sur les vampires. La pauvre Merit ne saura vraiment plus où donner de la tête si on rajoute Ethan, et son petit-ami super jaloux Morgan… Dans ce tome, l’intrigue mise en place par l’auteure est vraiment intéressante, l’action est vite mise en place et elle ne s’arrête vraiment pas. On fait des découverte importantes au fur et à mesure du roman. L’auteure essaye vraiment de nous tenir en haleine et j’ai beaucoup apprécié. Mais c’est vraiment dans les cent dernières pages, je dirai, où les révélations sont vraiment dévoilées. Honnêtement, au départ de ma lecture j’avais un peu peur d’être déçue par le tome 2, je n’en suis que plus réjouie pour la suite.

Concernant les personnages, on retrouve pratiquement les mêmes que dans le premier tome. Dans ce tome Ethan m’a surprise. Il est toujours arrogant, calculateur au possible, mais au découvre qu’au fond la carapace qu’il s’est forgé n’est pas si forte que cela. C’est un mec froid intentionnellement, et a au fond quelque chose qui pourrait très bien plaire à Merit dans les tomes prochains. Morgan quant à lui m’a étonnée. Je ne sais pas trop bien quoi penser de lui en fait. On le pense réellement du côté des gentils, du côté de Merit quoi, et finalement on a de quoi se poser des questions. De plus, il est d’une possessivité maladive, super jaloux et parfois un peu lourd mais super mignon et craquant parfois. Et Merit a un caractère que j’adore. Elle m’a bien fait rire dans beaucoup de passages, et le combat qu’elle mène pour résister à Ethan est juste vraiment drôle ! De plus, elle a un véritable franc parlé, j’adore ça ! Et pour une fois, c’est une héroïne qui n’est vraiment pas parfaite, elle fait des erreurs, et ne fait confiance à pratiquement personne.

Pour conclure, ce livre a été pour moi un excellent tome 2, et je ne peux que conseiller cette saga.

Sagas bit-lit

Les vampires de Chicago, Tome 1 : Certaines mettent les dents – Chloe Neill

Les vampires de Chicago 1

 

Édition : Milady

Nombre de pages : 461

Genre : Bit-lit

Résumé :

Même si ma vie n’était pas particulièrement excitante, elle me convenait jusqu’à ce que les vampires de Chicago révèlent leur existence au public… et que je devienne l’un d eux. Aujourd’hui, au lieu de suer sur mon mémoire, j’apprends à m’intégrer dans une demeure remplie de vampires et à m’habituer à mes nouveaux pouvoirs. Mais un tueur est à mes trousses. Il se pourrait bien que ma difficile initiation à la vie nocturne ne soit que le premier accrochage avant la guerre… et il y aura du sang.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman même si pour ma part j’ai trouvé qu’il avait tout de même quelques défauts. Premier point positif, l’auteure ne part pas dans des personnages du type : je suis jeune, blonde (ou rousse, généralement en bit-lit) et je suis super sexy… Non ! Merit a tout de même 28 ans et est un peu banale dans l’ensemble. C’était juste une étudiante qui n’avait rien demandé à personne et se retrouve vampire par le pur hasard (ou pas). J’ai trouvé l’histoire assez intéressante pour m’intriguer, oui, parce qu’il faut l’avouer elle n’est pas non plus hors du commun quoi. L’écriture est vraiment fluide et heureusement pour ce genre de lecture vous me direz. Mais bon, je dois dire que le style m’a vraiment bien plu et j’ai bien remarqué que l’auteure ne manquait vraiment pas d’humour. Bon par contre, j’ai un petit point négatif : on a vite deviné qui sera le couple phare dans ce livre, pourquoi faire tourner en rond aussi longtemps ? Ça franchement, je n’ai pas vraiment compris. Mais bon ce n’est pas non plus un « gros » point négatif donc… Dans l’ensemble je n’ai rien à redire. D’ailleurs, j’ai un gros point positif pour ce livre. J’ai adoré la mythologie vampirique avec les différentes castes et maisons. Les vampires vivent en clan avec leurs propres règles.

Concernant les personnages, je dois dire que Merit a son franc parlé et se retrouve dans des situations assez drôles et cela surtout lors de son apprentissage. Elle est tiraillée entre deux hommes, qui sont deux purs canons. Bon, par contre, excusez-moi mais parfois je l’ai trouvé un peu « conne » alors qu’elle est censée sortir de grandes études universitaires, qu’elle a 28 ans, et que parfois (mais pas souvent) j’avais l’impression qu’elle agissait comme une gamine. Mais bon… Hormis cela elle fait un personnage de bit-lit très sympathique et très drôle. Nous avons également sa meilleure amie et colocataire : Mallory, une fille banale mais tellement drôle ! Elle essaye d’aider Merit du mieux qu’elle peut, c’est une groupie des vampires donc elle a pleins de renseignements en sa possession et vivre avec un vampire ne lui fait pas peur du tout ! Concernant les vampires masculins que nous retrouvons, j’ai adoré Morgan, le vampire d’une autre maison que Merit, que je trouve vraiment drôle, sexy et tout ce qu’on alors qu’Ethan, le chef et créateur de Merit, est quelque peu macho, sexy certes, mais macho. Mais bon, il est loin d’être dépourvu d’intérêt et je crois qu’il va me réserver des surprises. Et pour finir, Catcher ! Un super sorcier qui est loin d’être dépourvu d’humour, sexy et qui ne va pas tarder à craquer pour un des personnages féminins. Et il reste Jeff, un loup-garou sexy qui calme les nymphes rien qu’avec sa voix. En bref, un roman a été vraiment une super lecture détente que j’ai vraiment beaucoup aimé. Il vaut vraiment le coup !

Sagas bit-lit

Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe – Jeaniene Frost

Chasseuse de la nuit 1

 

Édition : Milady

Nombre de pages : 504

Genre : bit-lit

Résumé :

Catherine Crawfield est à moitié vampire !

Elle passe son temps à tuer des vampires et des démons en espérant tomber un jour sur son père qui détruit la vie de sa mère. Jusqu’au jour où elle est enlevée par Bones, un vampire chasseur de prime qui va lui prouver que tous les vampires ne sont pas mauvais.

Il accepte en effet de l’aider à retrouver son père si elle s’entraine avec lui et l’accompagne. Très étonnée de ne pas lui servir de diner, Cat apprend à accepter son statut de demi-vampire et doit choisir rapidement un camp lorsque Bones et elle sont poursuivis par une bande de tueurs.

Mon avis :

Cette lecture a été un coup de cœur. C’était une lecture pas prise de tête dont j’avais besoin et j’ai franchement été comblée. Ce qui m’a vraiment plu : une héroïne pas commune, qui ne se prend pas la tête accompagnée d’un mec super sexy, un bon mélange pour passer un super moment. Et il faut dire que le mec sexy en valait vraiment la chandelle. Et en plus de ce super duo : de l’action et des combats, tout ce qu’il me fallait ! Je dois bien avouer que l’écriture de l’auteure n’est pas transcendante mais après ce n’est pas ce que je recherche dans ce genre de lecture. Mais le rythme des actions et tout le reste rattrape le tout ! Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer entre les chapitres et j’ai tourné les pages très vite. On est pris dans l’action dès les premières lignes. Par contre, ce n’est pas vraiment pour un public jeune vu les scènes hot présentes mais personnellement ça ne m’a pas dérangée, loin de là. En plus, on en découvre un peu plus sur l’héroïne par la même occasion. J’ai trouvé que ce livre avait quelques petites choses bien à lui. Tout d’abord, l’humour : les échanges entre Cat et Bones valent vraiment beaucoup de grands sourires, et parfois des rires, l’histoire est originale et change du reste des livres du genre.

Au niveau des personnages, Cat est vraiment un personnage original. Elle est à moitié vampire et à moitié humaine, ce qui fait d’elle une héroïne originale. J’ai trouvé que son évolution avec Bones était vraiment intéressante. Elle a un vécu vraiment pas facile. Elle a été rudement rejetée par beaucoup de gens de son entourage et s’est forgée une belle carapace mais au fond elle reste un être fragile. Par contre, j’ai adoré ses réparties parfois cinglantes. Bones, inutile de vous dire que c’est mon préféré, est un maître vampire. Il va prendre une grande importance dans la vie de Cat. Il a l’art de jeter des sous-entendus sexuels dans toutes ses répliques. D’ailleurs, en lisant, ça me mettait vraiment de bonne humeur. bref, le mec parfait qui donne envie de lire. Je n’ai pas aimé la mère de Cat que j’ai trouvé injuste envers elle, comme si elle lui reprochait d’être née. Son comportement m’a énervée. Tuer tous les vampires parce que l’un deux lui a fait du mal, et en plus utiliser sa propre fille pour cela, il faut pas abuser tout de même.

Pour conclure j’ai adoré ce roman et je vais continuer la saga, c’est certain.

Coup de ♥

Sagas bit-lit

La communauté du sud, Tome 6 : La reine des vampires – Charlaine Harris

La communauté du sud tome 6

 

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 410

Genre : bit-lit

Résumé :

Sookie, qui n’a pas eu une minute depuis que Bill est définitivement sorti de sa vie, voudrait bien avoir enfin le loisir de tomber amoureuse. Surtout depuis qu’un dénommé Quinn, mi-homme, mi-tigre, est venu la distraire des charmes retors de certains séducteurs aux dents longues. Mais, même réduite à sa plus simple expression, la famille n’est pas toujours un cadeau. Jason, son frère, s’est fait mettre le grappin dessus par une panthère-garou. Quant à sa cousine Hadley… Sookie a découvert d’un même souffle qu’elle avait été vampirisée puis assassinée dans son appartement de La Nouvelle-Orléans. La voilà obligée d’aller s’occuper des affaires de la disparue, qui trempait dans les intrigues de la reine des vampires du coin.

Mon avis :

J’ai enchaîné le tome 5 et le tome 6 et ce dernier a été un coup de cœur ! Pour l’histoire, on retrouve Sookie qui doit partir pour une mission pour la reine à la Nouvelle-Orléans. Elle doit enquêter sur la mort de sa cousine Hadley, vampire au service de la reine, mais voilà… L’appartement d’Hadley attise la curiosité de certaines personnes. Sookie va se rendre compte que ses problèmes à Bon Temps n’étaient rien du tout.

Le style de l’auteure est toujours fidèle à lui-même : entraînant, divertissant, et franchement ça évolue plutôt bien. L’intrigue est bien ficelée, bien menée. Et je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! Comme d’habitude, Charlaine Harris a l’art de me faire voyager en Louisiane jusqu’à la Nouvelle-Orléans, et j’adore ! Sookie a encore une fois pas mal d’ennuie, je m’explique : les parents Pelt débarquent pour poser des questions sur la disparition de leur fille, un cadavre est retrouvé dans le jardin de Sookie. Et celle-ci est convoquée par la Reine, soit dit en passant sans Eric qui était censé l’emmener. Dommage. J’ai été emballée par l’histoire, encore plus que dans le tome précédent et je me rends compte avec le recul que le tome 5 était peut-être un tome de transition. En tout cas, je suis une mordue de cette saga ! L’intrigue était vraiment bonne, les personnages excellents et j’ai trouvé que Sookie avait vraiment évolué. De plus, dans ce tome on fait des découvertes sur de nouveaux surnat’, et on en apprend beaucoup plus sur la nature des pouvoirs de Sookie, ce qui explique bien des choses.

Concernant les personnages, je trouve donc que Sookie est moins niaise, elle se rend compte que le monde n’est pas tout beau, tout rose et que certaines personnes lui veulent du mal. et vu ce qui lui arrive dans ce tome, je pense qu’elle préférait ses petits problèmes de couple et le reste. Bref, c’est une héroïne que j’apprécie vraiment de plus en plus, et elle ne manque pas d’humour ! Dans le tome 5, un personnage a fait une brève apparition, un tigre-garou du nom de Quinn. On le retrouve dans ce tome 6 pour mon plus grand plaisir ! J’ai vraiment beaucoup aimé ce personnage qui, je trouve, va vraiment bien avec Sookie. Il est canon, et c’est un vrai gentleman et je pense sincèrement qu’il apprécie Sookie pour ce qu’elle est. Mais il est également très mystérieux et je pense qu’il ne nous a pas tout dit. Nous faisons également la connaissance d’Amelia, une sorcière, qui m’a légèrement tapée sur le système, je ne sais pas pourquoi mais ce n’est vraiment pas passé avec elle. Nous faisons également plus connaissance avec la reine des vampires que j’ai bien apprécié et qui, je pense, apprécie vraiment Sookie. Pour mon plus grand plaisir, pas de Bill ! Sookie a définitivement tourné la page et ça fait du bien. Par contre, très peu d’Eric dans ce tome ce que je trouve bien dommage. J’espère que l’auteure se rattrapera dans les tomes suivants.

En bref, un très bon tome qui a très bien fonctionné avec moi : actions, amour, secrets… C’est un coup de cœur.

Coup de ♥

Sagas bit-lit

La communauté du sud, Tome 5 : La morsure de la panthère

La communauté du sud tome 5

 

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 377

Genre : bit-lit

Résumé :

En Louisiane, Sookie a maintenant une vie agréable. Une seule ombre au tableau : son frère Jason s’est fait mordre par une panthère et va se transformer à la nouvelle lune.

Mon avis :

J’avais beaucoup aimé le tome 4, certes je l’avais trouvé un peu plus mou que les autres mais je l’avais tout de même adoré. J’ai commencé ce tome avec une petite appréhension de déception. Et… Certes je l’ai un peu moins aimé que les autres tomes, mais cela reste tout de même un bon tome pour moi. J’adore cette saga, et je suis toujours aussi prise dans les histoires développées dans chacun des tomes. Dans ce tome, Sookie ne manque pas de s’attirer des ennuis, encore une fois. Un tueur de métamorphe fait feu à Bon Temps, sa copine Tara fricote avec un vampire plus que flippant, et son frère Jason doit se transformer à la prochaine pleine lune, bref, un vrai parcours de santé ! Et en plus de cela, le chef de meute des loups-garous est mort et la meute doit élire un nouveau chef où Sookie est convié en tant que jeune femme ayant aidée la meute. J’ai trouvé les différentes intrigues bien menées, et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Encore une fois, j’ai adoré le style de Charlaine Harris, une écriture fluide, qui se lit rapidement et efficace. Elle nous mène un peu à la baguette tout le long du livre, et honnêtement je ne m’attendais pas à une telle fin, je n’aurais jamais deviné qui était le tueur. Mais, oui parce qu’il y a un « mais », la fin était, somme toute pleine de surprise, mais vraiment trop rapide et j’ai trouvé cela dommage. Mais en plus, nous avons Eric qui malheureusement ne fait que quelques apparitions dans ce tome et qui voudrait bien savoir ce qu’il s’est passé durant ces quelques jours en compagnie de Sookie, et on sait tous que Eric arrive toujours à ses fins.

Concernant les personnages, j’étais bien contente de ne plus trop voir Bill car je le supporte de moins en moins. Je ne sais pas, je fais une overdose et Sookie a bien fait de le larguer. D’ailleurs, lui-même ne perd pas de temps à se recaser. Sookie quant à elle… un peu trop volage à mon goût. Elle vise plusieurs hommes en même temps, d’abord Sam sur qui elle a des vues, elle est attirée comme un aimant par Eric, et elle pique des crises de jalousie quand elle voit Bill avec sa petite amie. Bref, à un moment il faut choisir. Mais je dois dire qu’elle est de moins en moins niaise au fur et à mesure des tomes. On retrouve Alcide dans ce tome et il m’a déçue, je ne le pensais pas aussi manipulateur. Et Sam, qui peut être parfois pire que gonflant, et qui s’énerve pour un rien contre Sookie. Et ce que je déplore… On ne voit pas assez Eric. C’est mon personnage préféré qui était omniprésent dans le tome 4 et quasiment transparent dans le tome 5. Par contre, Jason est plus mis en avant et ça je trouve ça pas mal. Grâce à lui, on comprend mieux la vie des panthères-garous. Et on le suit dans son avancement dans sa nouvelle vie de métamorphe. J’ai apprécié cela.

En bref, j’ai encore passé un excellent moment en compagnie de Sookie et de tous les autres personnages présents. J’adore ses folles aventures et je continue la saga, ça c’est certain.

Sagas bit-lit

La communauté du sud, Tome 4 : Les sorcières de Shreveport – Charlaine Harris

La communauté du sud tome 4

 

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 377

Genre : Bit-lit

Résumé :

Peu après sa rupture avec Bill, Sookie Stackhouse, la jeune serveuse de Chez Merlotte, trouve sur son chemin un homme nu et séduisant. Et quel homme ! Un vampire, plutôt : Eric Northman, le sheriff au charme ensorcelant qu’une sorcière dépitée a privé de sa mémoire ! Le dangereux prédateur est devenu une proie pour ceux qui veulent sa peau, mais Sookie est bien déterminée à ne pas les laisser faire…

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver l’univers de Sookie ! De la bagarre, de l’amour, du sexe, du sang… Bref tous les ingrédients qui font que j’aime cette série. J’ai beaucoup aimé ce tome mais moins que les autres car l’action est longue à se mettre en place. Un point positif ? Bill est absent. Beaucoup évoqué, mais absent. J’étais contente. Je ne l’aime pas beaucoup… J’ai trouvé les chapitres assez longs dans ce tome. On en apprend encore plus dans ce tome sur les surnat’ : des sorcières qui débarquent et d’autres créatures pour mon plus grand plaisir ! J’aime bien en découvrir davantage, c’est plutôt cool qu’il n’y ait pas que des vampires et des loups-garous, ça change. Bon les sorcières ne sont pas très gentilles… d’ailleurs il y a aussi des sorcières. Ce sont des surnat’ qui se gavent de sang de vampire et qui se vouent à la magie. On rencontre d’ailleurs une puissante Hallow (Sookie fait le rapprochement avec « Halloween », ça m’a fait sourire dans sa manière d’expliquer la chose) qui se voue à une guerre sans merci contre les vampires, et surtout contre ce pauvre Eric que j’aime tant. On a plusieurs intrigues dans l’intrigue : celle d’Eric, qui perd la mémoire et que Sookie veut à tout prix protéger, et celle de la disparition de son frère Jason qui j’avoue est assez inquiétante, tout le long du roman. La fin de cette intrigue là m’a vraiment surprise, je ne m’y attendais pas du tout ! Un point pour Charlaine Harris ! La relation entre Sookie et Eric va grandement s’améliorer pour mon plus grand plaisir.

Au niveau des personnages, comme je l’ai dit : contente de ne pas voir Bill, il m’énerve quelque peu celui-là… Ensuite, Sookie évolue vraiment bien, je la trouve vraiment courageuse et intelligente. Moins drôle dans ce tome mais tout de même, l’auteure n’oublie pas un certain ton d’humour qui va bien avec le personnage. On retrouve Alcide, qui se fait avoir comme un benêt mais bon, j’aime beaucoup ce personnage même si c’est un grand naïf. Pam me fait vraiment rire. On découvre d’autres personnages de la meute d’Alcide qui sont vraiment sympathiques. Et enfin Eric… qui nous montre une face totalement étrangère dans ce tome mais que j’aime tout autant ! Il est vraiment mignon, intentionné, amoureux… Des facettes qui lui vont bien et que j’espère retrouver dans les tomes prochains ! Bref, un excellent tome peut-être un peu plus mou que les autres mais tout de même très bon que j’ai dévoré !

Sagas bit-lit

La communauté du sud, Tome 3 : Mortel corps à corps – Charlaine Harris

La communauté du sud tome 3

 

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 375

Genre : bit-lit

Résumé :

Revoilà Sookie Stackhouse, la jeune serveuse télépathe de Chez Merlotte, dans une aventure pour le moins singulière : lasse de supporter l’indifférence de Bill, son beau vampire parti en voyage, elle part enquêter au sein de la pègre des suceurs de sang. Aidée d’un loup-garou, qui fait naître en elle des désirs insoupçonnés, elle doit retrouver Bill, kidnappé par une ancienne amante – une vampire sexy en diable – et faire taire sa jalousie, tout en esquivant les avances d’Eric, le dangereux et séduisant Viking mort depuis plus de mille ans…

Mon avis :

J’ai adoré encore une fois ce tome. Bon, je me rends bien compte que l’écriture n’est pas des plus transcendante mais l’histoire est vraiment très bien. Je ne me suis pas ennuyée un seul moment dans ce tome et je l’ai lu très rapidement. Dès les premières pages, Sookie est surprenante : drôle, courageuse, entêtée. Je l’aime de plus en plus. Au niveau des personnages, Bill me tape largement sur le système alors qu’on ne le voit pratiquement pas. Il est froid, distant, et pas attentionné du tout. Elle lui sauve la vie, tout ce qu’elle a eu droit c’est de se faire pratiquement tuer, et elle n’a même pas eu un merci. Alors qu’elle, elle n’a vraiment pas eu froid au yeux pour le sortir de ses ennuis. Eric est de plus en plus attachant, séduisant et intriguant. Il est aux petits soins pour Sookie bien qu’il déteste ressentir des sentiments. J’ai beaucoup aimé Alcide également, beau, ténébreux, et ce petit jeu amoureux avec Sookie est adorable. Et il y a Bubba, tellement simple et gauche qu’il en est super attachant ! On en découvre beaucoup plus dans ce tome sur le système hiérarchique des vampires. Si vous pensiez qu’Eric était le chef, et bien c’est raté, il y a des rois et des reines vampires. En tout cas, l’intrigue était vraiment bien menée. J’ai souri dans pas mal de passages. Sookie m’a vraiment surprise avec son humour. On découvre aussi un peu le système de vie des loups-garous, c’est très sympathique. Un gros point fort c’est que l’histoire ne se passe pas à Bon Temps ! En bref, un très bon tome que j’ai dévoré et un bon coup de cœur.

Coup de ♥