Sagas fantastiques/SF

Lune mauve, Tome 1 : Marilou Aznar

Lune mauve 1

 

Édition : Castelmore (poche)

Nombre de pages : 448

Genre : jeunesse, fantastique

Résumé :

Un seul coup d’œil m’avait suffi pour constater que j’étais la fille la plus mal fagotée du bahut. Moi, Sélénet Savel, à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris ? Je m’y donnais autant de chances de survie qu’une souris lâchée dans un enclos de chats affamés !

J’étais plongée dans mes pensées morose lorsqu’une élève me bouscula. Là où elle m’avait touchée, la peau me démangeait d’une vibration électrique. Un visage s’insinua dans mon esprit, celui d’un inconnu aux iris aussi verts et froids que ceux d’un serpent, puis il s’effaça aussitôt. Je retiens ma respiration.

Ma nouvelle vie était sur le point de commencer.

Mon avis : 

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre et donc dès qu’il est sorti en poche, je me le suis procuré. D’ailleurs, un bon point pour la maison d’édition… ils ont gardé la couverture du grand format ! La couverture est vraiment sublime et correspond (pour une fois) vraiment à l’histoire et l’objet livre est vraiment beau. Une réussite donc. Par rapport à l’histoire en elle-même, cela m’a beaucoup plu, et a même été un bon coup de cœur !

Pour l’histoire, nous découvrons notre héroïne : Séléné Savel qui fait ses premiers pas dans un lycée huppé de Paris, le lycée Darcourt, laissant toute sa vie et son père en Bretagne d’où elle est originaire. Séléné a beaucoup de mal à se faire à ce nouveau lycée où sa cousine règne en maître et n’hésite pas à lui faire des misères… Heureusement, son ami Thomas, un jeune musicien plein d’humour, lui fait oublier ses malheurs et la rencontre avec Laszlo, un étudiant sombre et mystérieux dont elle tombe amoureuse. Mais pourquoi ce garçon apparaît-il dans ses cauchemars ? Et pourquoi s’intéresse-t-il aux tableaux de sa mère disparue six ans auparavant ? C’est en cherchant les réponses sur la disparition de sa mère que les ennuis de Séléné vont commencer…

Tout d’abord, autant dire que l’écriture de l’auteure m’a charmée ! Quand je commençais un chapitre, plus moyen de lâcher le livre ce qui fait qu’au final je l’ai lu très rapidement. On plonge très rapidement dans l’histoire et l’avantage ici c’est que l’auteure ne nous donne pas toutes les informations de but en blanc mais progressivement et à petite dose. Ce qui fait que l’on a toujours envie d’en découvrir encore plus. D’ailleurs, dans ce premier tome on peut dire que l’auteure ne s’attarde pas particulièrement sur « l’autre monde » mais au contraire elle ne nous donne que quelques informations. Dans ce premier tome, nous en connaissons beaucoup sur la psychologie de ses personnages et c’était vraiment intéressant. Personnellement, cela m’a poussé à vouloir lire le tome 2 pour connaître enfin le monde dont elle parlait par bribes dans ce tome. Je dirai tout de même que les cent premières pages sont assez lentes mais après les événements se succèdent très rapidement et le rythme s’accélère.

Concernant le personnage de Séléné, au départ, on peut le trouver un peu agaçant mais elle évolue durant le roman. C’est une jeune fille ce qui a de plus banal (pas dans la mauvais sens du terme), ce qui change des héroïnes de roman. Elle n’est pas « parfaite », c’est-à-dire être une bombe et supra intelligente. Intelligente oui elle l’est par contre, ça c’est sûr. J’ai trouvé que pendant une bonne partie du roman, la pauvre Séléné ne se posait pas du tout les bonnes questions concernant sa mère. Et alors quand Laszlo fait son apparition… et bien notre chère adolescente a tout simplement mis sa réflexion et donc mis son cerveau en mode « off ». Elle ne réfléchissait vraiment pas plus loin que le bout de son nez et son esprit était vraiment tourné sur le jeune homme. Mais je me suis tout de même attachée à elle. Elle finit par comprendre et assemble les pièces du puzzle et sait ce qu’elle va devoir faire. Concernant les amis de Séléné, j’ai adoré Thomas qui est particulièrement drôle et attentif à Séléné même si je suppose qu’il a un léger béguin pour elle. Concernant la famille de Séléné, ils sont géniaux. Séléné peut compter sur sa grand-mère à tout moment et sur son père également. Concernant Laszlo, on peut dire qu’il est mystérieux ce garçon là et honnêtement jusqu’à la fin je me suis fait berner par ce personnage…

Pour conclure, c’était un bon petit coup de cœur avec des personnages intéressants, agréables à suivre. Un livre où l’auteure nous dessine à peine les débuts d’une histoire qui a mon avis va être encore mieux dans le second tome. J’ai vraiment hâte de lire la suite qui m’attend dans ma PAL !

Coup de ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s