Sagas policières/thriller

Malin Fors, Tome 1 : Hiver – Mons Kallentoft

Malin Fors 1

 

Édition : du Rocher (Serpent noir)

Nombre de pages : 483

Genre : policier

Résumé :

Mardi 31 janvier, 7h22. Il fait encore nuit à Ôstergôtland. Cet hiver est l’un des plus grands froids que l’on ait connus en Suède. Ce matin-là, Malin Fors et ses collègues de la criminelle découvrent un cadavre, nu et gelé, pendu à une branche d’arbre. Mais comment diable cet homme a-t-il atterri ici ? Meurtre ? Suicide ? Et d’où viennent ces étranges blessures qui recouvrent son corps ? D’indice en indice, de nouveaux personnages apparaissent : les trois frères d’une certaine Maria, suspectés de viol ; Joakim et Markus, deux adolescents pas très nets ; Valkyria et Richard Skoglôf, deux marginaux adeptes de cultes vikings. Les policiers sont perplexes.

Mon avis :

Depuis le temps que je voulais commencer cette saga, j’ai enfin trouvé le premier tome à la médiathèque ! C’est officiel, les suédois et scandinaves en général sont super doués pour écrire les polars et quand on commence on ne s’arrête plus. J’adore ! J’ai beaucoup aimé le côté très soigné de ce soigné de ce polar et le suspens… En effet, on ne connaît pas le coupable avant la fin. Et ça, je dois dire que ça fait plaisir. On est entraîné de fausse piste en fausse piste par l’auteur. Quand on croit que c’est le bon coupable, et bien non, raté !

Pour l’histoire, l’équipe de Malin Fors se retrouve avec un meurtre sur les bras. Un homme nu et obèse est retrouvé pendu à un arbre en pleine tempête de neige dans une ville de Suède. Très vite, l’équipe de Malin Fors pense que c’est un meurtre aux allures de sacrifice mais rapidement les choses changent quand ils découvrent l’identité de la victime et ses secrets.

Le style de l’auteur était vraiment bon, agréable à lire et percutant. J’ai trouvé que l’auteur a réussi à se démarquer des livres du genre. En effet, on jongle entre les différents points de vue de l’équipe de Malin Fors mais nous avons également des paroles du point de vue du mort qui essaye de nous mettre sur la piste de son meurtrier et qui généralement s’adresse à Malin. Le titre du roman explique très bien l’ambiance du livre. En effet, l’auteur nous décrit très bien l’hiver en Suède, la tempête de neige et la froideur. Mais cela ne concerne pas que la température du pays, c’est également l’ambiance du livre. Une ambiance qui peut faire froid dans le dos. On ne peut pas dire que le roman soit très rythmé, en effet, il se passe peu d’actions et le rythme est lent, mais cela n’est pas vraiment dérangeant. On en apprend beaucoup sur les personnages et on en apprend également beaucoup sur l’évolution de l’enquête et les pensées de Malin, on comprend toutes les étapes jusqu’à la résolution de l’enquête. La lenteur du récit va de paire avec l’atmosphère glaciale qui règne dans cette ville de Suède.

Concernant les personnages, ils étaient tous très attachants, mais forcément mon cœur a balancé pour Malin. J’ai adoré découvrir ce personnage et les chapitres qui lui sont consacrés, non pas sur l’enquête, mais sur elle et sa fille adolescente. C’était vraiment bien de découvrir sa vie privée. Malin Fors est vraiment une femme intuitive, elle comprend très vite que l’enquête qu’elle mène va au-delà d’un sacrifice, que c’est une enquête bien plus complexe et bien plus profonde que ce que les gens croient et elle avait tout à fait raison. Quant à sa fille Tove… On peut dire qu’elle a l’art de mettre sa mère devant les faits accomplis. Mais bon, c’est une adolescente et c’est compréhensible à cet âge là. Le seul souci de Malin avec sa fille, c’est que cette dernière est aussi maligne qu’elle et qu’elle arrive à obtenir ce qu’elle veut. J’ai également beaucoup apprécié Zeke qui est un enquêteur hors pair et qui ne se laisse pas dire. C’est également un père de famille qui fait tous les efforts du monde pour s’intéresser à la passion de son fils qui est le hockey mais n’y arrive tout simplement pas. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé. Il fait une excellente équipe avec Malin car sont tous deux intuitifs.

En conclusion, ce n’est pas un coup de cœur pour ce livre, mais cela ne passe pas loin et j’ai vraiment hâte de lire la suite ! Je vous conseille fortement ce livre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s