Sagas romance

Emmi et Leo, Tome 2 : La septième vague – Daniel Glattauer

La septième vague

 

Édition : Le livre de poche

Nombre de pages : 280

Genre : romance, contemporain

Résumé :

Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l’unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d’avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d’amour où l’on ne connaît le visage de l’autre ? Où l’on rêve de tous les possibles ? Où l’on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? « Pourquoi veux-tu me rencontrer ? » demande Leo, inquiet. « Parce que je veux que tu en finisses avec l’idée que je veux en finir » répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose, qui joue avec les codes de l’amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit. Leo et Emmi finiront de s’esquiver pour mieux… s’aimer !

Mon avis :

C’est la suite de Quand souffle le vent du Nord. Je suis partie avec une certaine appréhension, parce que j’avais lu pas mal d’avis où les gens étaient « déçus » ou « mitigés ». Pour moi, ça n’a pas été le cas. J’ai été conquise par ce tome 2, que j’ai lu en 2h30, donc oui plus qu’emballée ! On reprend l’histoire d’Emmi et de Léo où on l’a laissée, comme si les deux tomes n’étaient qu’un seul et même roman juste séparés en deux sûrement pour le rendre plus… digeste dirons-nous. Je me demande encore comment l’auteur a pu me rendre accro à cette histoire, à LEUR histoire. Comment a-t-il fait pour m’embarquer à ce point ? Alors qu’au fond… Ce ne sont que des mails que s’échangent deux inconnus qui ne se sont jamais vus ! J’étais embarquée dans cette histoire, et rien ne m’a fait lever le nez de ce livre. Daniel Glattauer a une écriture tellement vraie, tellement fluide, tellement charmeuse à la limite qu’on ne peut en devenir qu’accro. Les pages ont défilé en un temps record et elles m’ont transportée dans leur vie, dans les émotions d’Emmi et de Léo. J’ai pu me mettra autant à la place d’un personnage que de l’autre. Tous les deux veulent être ensemble, mais ne le peuvent pas, ils doivent ne plus se parler mais n’y arrivent pas. Parfois, j’avais juste envie de leur hurler : « Mais prenez rendez-vous et avouez vous que vous vous aimez ! ». Mais bon, j’aurai cassé le charme du livre. Dès les premières pages, on SAIT si on va aimer ou pas, et pour moi c’était un grand oui.

Concernant les personnages, on retrouve notre Emmi, je me suis mise à sa place face au dernier mail du premier livre et j’étais effondrée pour elle. Mais dans ce second volet, elle ne lâche pas prise et continue d’écrire à son Léo même si c’est un mail automatique qui lui répond. J’ai gardé mon souffle comme si j’étais à sa place, jusqu’à ce qu’on ait une réponse du dit Leo. Emmi ne lâche rien, ne cède en rien, elle n’abandonne pas l’idée de le retrouver et de lui parler de nouveau. J’aime cette facette de ce personnage, téméraire, sarcastique au possible mais qui n’abandonne jamais. Leo quant à lui… Il attend toujours, et toujours. Il ne perd rien de son amour pour Emmi, mais essaye de tourner la page en se voilant la face. Il est réellement contradictoire. Il veut passer à autre chose, et pouvoir se construire une vie mais ne veut pas se séparer d’Emmi. Leo est l’homme le plus touchant que j’ai pu connaître dans un roman. C’est une réelle bombe à émotions.

La fin… et quelle fin ! J’ai bien cru qu’elle n’arriverait jamais ! Qu’ils allaient se perdre à jamais et pourtant… Daniel Glattauer n’en a pas décidé ainsi. La septième vague mérite bien son nom. Comme l’a expliqué Emmi, c’est la septième vague qui dévaste tout sur son passage, et c’est le cas pour ce roman. On espère en même temps que les deux personnages, on est triste, on rit, on pleure… Un vrai déversement d’émotions. C’est l’histoire de deux personnages qui ont connu l’histoire d’amour, la vraie, qui ont aimé la personne en elle-même plutôt que son enveloppe charnelle et qui s’aiment malgré tout et plus que tout. Si vous voulez une histoire d’amour, une vraie, lisez ces deux romans, c’est une recommandation. Ce second roman a été un véritable coup de cœur pour moi !

Coup de ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s