Sagas contemporaines

Le cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L’ombre du vent

L'ombre du vent

 

Édition : Le livre de poche

Nombre de pages : 637

Genre : contemporain

Résumé :

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile,  » ville des prodiges  » marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y  » adopter  » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets  » enterrés dans l’âme de la ville  » : L’Ombre du vent.

Mon avis :

J’ai déjà lu Le jeu de l’ange de cet auteur que j’avais vraiment adoré et j’avais un peu peur d’être déçue de ce livre… mais alors pas du tout ! C’était juste un univers passionnant. C’est le genre de livre, qui, quand on l’ouvre on ne peut juste plus le refermer. On passe, en tant que lecteur, par pas mal d’émotions. On voit grandir le narrateur de cette histoire, Daniel Sempere, on grandit avec lui. On le voit apprendre la vie, se sentir perdu à cause d’elle. Puis il découvre ce fameux livre : L’ombre du vent de Julian Carax. Toute sa vie bascule à partir de là. C’est là que commence le début de la fin. C’est tout un engrenage qui se met en route, entraînant Daniel dans des secrets terribles. Il veut à tout prix savoir qui est Julien Carax. Ce livre est truffé de mensonges, de trahisons, d’amour, et le narrateur va vite se rendre compte qu’il est trop impliqué dans cette affaire. La police va s’en mêler, la violence… Personnellement, déjà habituée à l’écriture de l’auteur, je me suis vite immergée dans l’histoire. J’étais dans ce livre, j’y vivais presque. On découvre peu à peu les mystères de ce livre. Les personnages dans ce roman sont fascinants. Le personnage de Daniel est juste génial, petit à petit il analyse de mieux en mieux les situations, et il est de plus en plus malin et se rapproche de plus en plus de la vérité. J’ai également beaucoup aimé le père de Daniel qui est un homme sage, et qui fait découvrir le mystère du labyrinthe des livres oubliés. Et puis nous avons Fermin, que j’ai adoré ! Tellement drôle, bout-en-train, légèrement pervers, mais sage également qui deviendra au fur et à mesure du livre le meilleur ami de Daniel. Nous découvrons également Clara, que personnellement j’ai détesté, elle a beau être aveugle et tout cela, je la hais tout de même. Et Béa… qui paraît tellement narcissique mais qui, au final, est une bonne personne. La fin…. et quelle fin ! Aucune déception ! Au final, un livre plus que coup de cœur, qui si vous ne faites pas attention peut vous avaler l’âme…

Coup de ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s