Sagas jeunesse

Oksa Pollock, Tome 1 : L’inespérée – Anne Plichota & Cendrine Wolf

Oksa Pollock 1

 

Édition : XO

Nombre de pages : 486

Genre : jeunesse, fantastique

Résumé :

Oksa Pollock, 13 ans, pensait être comme tout le monde, mais ce soir tout a changé… Un peu angoissée par la rentrée dans son nouveau collège, Oksa déclenche tout à coup des phénomènes étranges dans sa chambre. Un coin de son bureau prend feu, ses cartons de déménagement pas encore défaits explosent… Elle qui a toujours rêvé d’être une ninja, voilà qu’elle se découvre des dons surnaturels ! Perdue et terrifiée, elle se garde bien d’en parler. Mais ce n’est pas fini. Le même soir apparaît sur son ventre une mystérieuse empreinte. Mise dans la confidence, sa grand-mère, l’excentrique Dragomira, lui avoue le secret de ses origines : la famille Pollock vient d’Édéfia, un monde invisible caché quelque part sur Terre.Oksa est leur Inespérée, leur seul espoir d’y retourner. Oksa ne sera plus jamais la même. Et malgré l’aide de son meilleur ami Gus, il va lui être bien difficile de concilier sa vie de collégienne ordinaire avec l’accomplissement de son stupéfiant destin.

Mon avis :

Ce n’est pas un coup de cœur, mais un très bon roman tout de même. Je peux déjà dire que je lirai la suite car cette histoire est bien entraînante ! J’ai vraiment trouvé l’histoire originale et j’avoue qu’au fur et à mesure de ma lecture, j’aurais bien aimé connaître Edifia moi-même.

L’apprentissage d’Oksa est vraiment bien, on découvre énormément de choses. Beaucoup de passages m’ont fait sourire, voire rire. La famille Pollock est vraiment originale, il faut bien l’avouer. J’ai vraiment adoré la grand-mère d’Oksa, Dragomira. Et puis… Pour une fois, c’est vrai que ça change une petite fille totalement normale qui se découvre des pouvoirs. Le personnage d’Oksa est réellement plein de vie, elle a la joie de vivre tout le temps. Et franchement, ses pouvoirs sont loin de la traumatiser. J’ai beaucoup aimé Gus également, son meilleur ami (qui je pense doit avoir tout de même le béguin pour elle, mais bon ce ne sont que mes propres suppositions). De toute manière, dans la famille, ils sont tous aussi loufoques les uns que les autres. Les animaux ainsi que les végétaux présents dans ce livre sont juste magiques, au sens littéral comme métaphorique, et vraiment drôles de surcroît. Oksa a un caractère bien trempé et m’a bien fait sourire. Ce livre est un véritable puzzle qui se reconstitue au fur et à mesure du livre et où on découvre toutes les origines de la famille Pollock, un vrai régal. Par contre, si c’est si bien que cela pourquoi ce n’est pas un coup de cœur ? Et bien, il y a un petit hic. J’ai trouvé que les personnages de Gus et d’Oksa faisaient vraiment beaucoup trop âgés pour leur âge, dans leur réflexion j’entends. J’ai trouvé qu’à certains passages, on n’aurait pas dit que c’était une fille de 13 ans qui réfléchissait mais qu’elle en avait au moins la vingtaine. Et bon, je dois bien avouer que cela m’a assez dérangée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s