Sagas fantastiques/SF

Entre chiens et loups, Tome 4 : Le retour de l’aube – Malorie Blackman

Le retour de l'aube

 

Édition : Milan (Macadam)

Nombre de pages : 606

Genre : science-fiction, jeunesse

Résumé : 

Tobey est amoureux de Callie. Fou amoureux. Pour son anniversaire, il veut lui offrir un cadeau digne d’elle, un cadeau de valeur. Alors il va accepter le pire : effectuer une livraison pour le gang de McAuley. En échange d’un peu d’argent. Un peu d’argent qui le conduira directement en enfer…

Mon avis : 

Je peux tout de suite dire que comme les trois tomes précédents ce tome est un coup de cœur ! On retrouve l’histoire et ses personnages. Même si ce n’est plus Sephy et Callum les personnages principaux mais Callie Rose et Tobey, je n’ai pas trouvé qu’on s’éloignait de l’ambiance des trois premiers tomes. Bien au contraire. On retrouve les traits principaux des livres précédents, et j’ai adoré. Dans ce tome 4, j’ai adoré découvrir le personnage de Tobey qui n’était pas vraiment présents dans les tomes précédents. Là, c’était une bonne découverte, et je dois dire que je me suis beaucoup attachée à ce personnage, à son histoire avec Callie et avec sa famille. Ce quatrième opus est aussi noir que les autres mais il ne met plus vraiment les mêmes sujets en avant. Le racisme et la haine ne sont plus les sujets principaux, on en découvre d’autres qui sont tout aussi graves et qui pourrait nous toucher dans la vie que nous menons. Le sujet ici est la drogue, et la guerre des gangs qui utilisent des enfants pour leurs sales affaires. Il ne faut pas se leurrer cela touche notre civilisation et ça donne à réfléchir. En tout cas, j’ai été agréablement surprise par le changement de sujet, mais Malorie Blackman ne nous laisse pas sur notre faim sur le devenir des blancs, on en connaît les évolutions, et il y en a eu quelque peu. L’auteure nous balade dans les différents sentiments de l’adolescence qui touchent Callie-Rose et Tobey : l’amour et la haine qui va les mener à la vengeance, mais aussi à la culpabilité. Cette culpabilité qui ronge Callie-Rose par rapport à la mort de sa grand-mère, mais aussi à la culpabilité de Tobey par rapport aux actes qu’il commet et qui ne sont pas sans conséquences. Et comme dans les trois précédents tomes, j’ai versé ma larme.

Pour en venir aux personnages, nous avons Tobey qui est un garçon courageux, premier de classe, qui a de l’ambition, il veut mener une vie correcte où il n’aura plus à souffrir de la différence entre blancs et noirs, entre primas et Nihils. Il sait ce qu’il veut et c’est vraiment quelqu’un de bien. Il est amoureux de Callie-Rose et lui voue un amour inconditionnel. Callie-Rose n’est pas le personnage central de ce livre, elle en est plutôt le fil conducteur et n’est donc pas beaucoup présente pendant une bonne partie du livre. Mais malgré cela on en apprend pas mal. C’est une jeune fille rongée par la culpabilité, et est amoureuse de Tobey. On retrouve des personnages que l’on connaît déjà : Meggie et Sephy. Le personnage de McAuley est réellement détestable, il fait faire le sale boulot par des jeunes et les exterminent si ça ne lui convient pas, j’avais envie de le tuer à chaque page…

Cette saga est à l’image de notre société : le danger du racisme, de la drogue et des gangs et tout ce que cela peut engendrer. C’est une belle leçon d’humanité et je ne peux que vous le conseiller.

Coup de ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s