Fantastiques

Petites cuisines du diable – Poppy Z. Brite

Petite cuisine du diable

 

Édition : Au diable Vauvert

Nombre de pages : 275

Genre : nouvelles, fantastique

Résumé :

En quatorze nouvelles, Poppy Z. Brite ouvre de nouvelles voies dans l’exploration de quatorze nouvelles de l’inquiétante étrangeté de nos territoires familiers. On y croise le diable et son chat géant emprunté à Boulgakov, un médecin légiste fin gourmet, un chef génial et dément qui ne supporte pas que l’on critique sa carte des fromages.

Mon avis :

J’ai été ravie d’avoir eu ce livre en cadeau par ma chère Lucie, je collectionne les Poppy Z. Brite en fait. Et franchement, sa plume m’avait réellement manquée. Cette critique risque d’être courte parce que ce livre est en fait un recueil de 14 nouvelles, et je ne compte pas faire un avis pour chacune d’elle.

J’ai retrouvé dans ce recueil tout le talent de cette auteure, toute son authenticité, tout ce qui fait d’elle une auteure à part. Son étrangeté, et parfois, la brutalité de son écriture donne un mélange qui fait que soit l’on aime, soit on déteste. Je ne pense pas qu’un juste milieu existe. L’étrangeté est maîtresse dans ce recueil (comme dans tous ces autres romans) mais ici Miss Brite met en avant la gastronomie ! Dans ces 14 nouvelles, nous retrouvons un diable et son chat géant venus faire le carnaval de la Nouvelle-Orléans, un médecin légiste fin gourmet qui ressuscitera son cuisinier fétiche… bref, du Poppy Z. Brite dans toute sa splendeur ! Un mélange explosif entre nourriture étrange, magie noire, ambiance morbide, secret et homosexualité. Moi je dis oui ! Beaucoup de gens qui lisent du PzB le trouve moins bon que les précédents parce qu’ils ne retrouvent pas l’ambiance des livres précédents, moi je trouve que c’est ce qui fait tout son charme.

Je m’explique… ce livre a une histoire bien particulière. L’auteure était dans une phase où elle ne voulait plus écrire, ce livre et ses idées l’ont remise en selle et c’est un renouveau qui apparaît. Alors oui, il peut moins plaire, mais moi c’est justement le fait que l’auteure veuille changer d’univers, l’autre disons qu’elle l’a déjà bien exploré et qu’elle en a fait le tour mais elle reste toujours à la Nouvelle-Orléans que je commence à bien connaître. Mon rêve serait de découvrir cette ville étrange pour comprendre et voir tout ce que cette auteure a cherché à nous montrer.

En bref, ce livre a été pour moi un nouveau gros coup de cœur pour cette auteure qui est mon auteure fétiche et qui, je pense, mérite d’être beaucoup plus connue que cela. Donc si vous avez l’estomac bien accroché, que l’horreur ne vous effraie pas, que l’homosexualité ne vous dérange pas… Qu’est-ce que vous attendez ? Foncez !

Coup de ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s