Contemporains

Virgin Suicides – Jeffrey Eugenides

Virgin suicides

 

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 223

Genre : Drame, contemporain

Résumé :

Des adolescents amoureux s’efforcent de percer le mystère des filles Lisbon. Du haut d’une cabane nichée dans les arbres, ils passent leur temps à scruter les fenêtres de leur maison. Vingt ans plus tard, ils rassemblent des fragments de ragots et de ouï-dire, de conversations téléphoniques, de rapports de médecins et de confessions crues et tourmentées. Autant de pièces à conviction qui expliqueront peut-être les mort successives de Cecilia, Therese, Bonnie, Lux et Mary.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à préciser que ce livre a été influencé par un fait divers des années 1970, aux Etats-Unis, donc j’imagine bien l’atrocité qu’il y a dû s’y passer. Nous avons cinq adolescentes, les sœurs Lisbon, qui se suicident toute en une année. On a, vingt ans plus tard, des garçons qui mènent une sorte d’enquête sur le « pourquoi » elles se sont tuées. J’ai trouvé que le livre était coupé en deux parties. Dans la premières, on suit plutôt les garçons et ils en pincent sérieusement pour ces filles un peu bizarres et déjantées. Mais ensuite la mort de Cecilia vient tout « détruire » dans cette famille si « rangée ». C’est ensuite une lente descente aux enfers pour cette famille. Avec une mère psychorigide qui finit par séquestrer, au sens propre, ses prores filles. J’ai trouvé beaucoup de thèmes dans ce roman : l’adolescence, la relation homme-femme (qui concerne surtout Lux), et surtout la relation avec les parents. Au niveau des personnages, je ne me suis pas réellement « attachée » aux personnages, mais j’ai tout de même eu une préférence pour Lux mais sûrement parce qu’elle est beaucoup plus présente que les autres. Par contre, j’ai haï la mère Lisbon, elle est tout bonnement abominable. J’ai trouvé que l’auteur avait pris un sacré risque avec une histoire pareille, sachant que dans le résumé on sait déjà ce qu’il se passe, deux fois plus de chance de ne pas vouloir le lire. Pour autant, j’ai pas mal aimé ma lecture, mais j’ai un point négatif… la longue de certains passages. Hormis cela, j’ai bien apprécié.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s