Classiques

Jane Eyre – Charlotte Brontë

Jane Eyre

 

Édition : Pocket

Nombre de pages : 761

Genre : Classique

Résumé :

Orpheline maltraitée, sans fortune et sans beauté, Jane entre comme gouvernante au manoir de Thornfield, pour s’éprendre du ténébreux Rochester, le maître des lieux. Entraînés par une passion sensuelle et une égale exigence morale, ils envisagent bientôt le mariage. Mais une présence mystérieuse hante ce domaine perdu entre Landes et bruyères. Qui est cette femme, cette « folle » recluse dans une mansarde de Thornfield, qui menace leur union ?

Mon avis :

Quelle belle lecture ! Dès le début du roman j’ai été captivée par l’histoire de Jane Eyre qui commence enfant chez Madame Reed sa tante (affreuse et ignoble bonne femme soit dit en passant). On va suivre son parcours jusqu’au pensionnat Lowood et jusque chez M. Rochester. Quel parcours captivant ! J’ai été envoûtée par cette lecture. J’ai énormément aimé le temps où elle était au pensionnat, les amitiés qu’elle s’est créées, et j’ai énormément apprécié la directrice. On peut observer comment change la petite Jane, vive et fonçant tête baissée, vers une femme calme, posée et réfléchie. Puis elle entre comme gouvernante et c’est là que l’histoire est encore plus palpitante ! Et quelle histoire passionnée ! Passionnée mais compliquée, par un mystère que le propriétaire nous laisse deviner. Et ça a été bien difficile de savoir réellement ! J’avais bien quelques doutes mais j’ai réellement été surprise de ce côté là. Dans ce roman, l’auteure soulève beaucoup de questions de son époque, qu’aujourd’hui nous comprendrions sûrement beaucoup moins, mais qui a sûrement dû donner à réfléchir à son époque : le rang social, le féminisme, la religion, la dote… Bref, l’auteure nous montre les points négatifs de sa société par son personnage. Mais devant tout ceci, nous avons également une magnifique histoire d’amour qui se trame.

Au niveau des personnages, Jane Eyre, petite comme d’adulte m’a conquise ! C’est une femme intelligente, posée, qui ne se laisse pas faire, et a un fort caractère, elle est forte malgré tout ce qu’elle peut endurer. C’est une héroïne fort peu commune pour l’époque. Elle revendique le droit d’exister en tant qu’individu mais surtout en tant que femme indépendante. Et monsieur Rochester ! Que dire ? Je l’aime oui, oui. Il n’est pas spécialement beau, ni spécialement sympathique au premier abord mais son caractère m’a transportée et captivée. J’ai eu vraiment un coup de cœur pour ce personnage. Il est franc, moqueur, ironique, très intelligent. On ne peut que l’adorer. Je me suis également attachée à la petite Adèle, qui malgré quelques défauts, et vraiment mignonne. Mais je l’avoue, elle peut être agaçante. J’ai détesté Madame Reed, la tante de Jane, qui a un caractère effroyable et qui ne mérite pas l’attention que lui accorde l’héroïne, j’ai aussi détesté Saint-John qui paraît irréprochable mais qui, en réalité, est un véritable despote.

J’ai donc été conquise par la plume de Charlotte Brontë donc ce livre est un véritable coup de cœur.

Coup de ♥

Publicités

2 commentaires sur “Jane Eyre – Charlotte Brontë

  1. J’avais commencé à lire ce livre mais j’ai dû m’arrêter par manque de temps, tu m’as redonné envie de le lire!!

    1. Je suis bien contente de t’avoir redonné envie de le lire ! Parce que honnêtement… Il vaut vraiment la peine de le lire ! 😀 Bonne future lecture alors ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s