Contemporains

Odette Toulemonde et autres histoires – Éric-Emmanuel Schmitt

Odette Toulemonde et autres histoires

 

Édition : Albin Michel

Nombre de pages : 281

Genre : nouvelles, contemporain

Résumé :

« Cher monsieur Balsan,

Je n’écris jamais car, si j’ai de l’orthographe, je n’ai pas de poésie. Or, il me faudrait beaucoup de poésie pour vous raconter l’importance que vous avez pour moi. En fait, je vous dois la vie. Sans vous, je me serais tuée vingt fois.

Odette Toulemonde »

La vie a tout offert à l’écrivain Balthazar Balsan et rien à Odette Toulemonde. Pourtant, c’est elle qui est heureuse. Lui pas. Leur rencontre fortuite va bouleverser leurs existences.

Huit récits, huit femmes, huit histoires d’amour. De la petite vendeuse à la milliardaire implacable, de la trentenaire désabusée à une mystérieuse princesse aux pieds nus en passant par des maris ambigus, des amants lâches et des mères en mal de filles, c’est une galerie de personnages inoubliables qu’Éric-Emmanuel Schmitt poursuit avec tendresse dans leur quête du bonheur.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles. Ces huit nouvelles ont tous pour personnage principal une femme qui tombe amoureuse. On a souvent des moralités, et franchement certaines ont des conclusions vraiment étonnantes, et qui m’ont vraiment surprise ! J’ai beaucoup aimé deux nouvelles surtout parmi les huit : « L’intruse », j’ai trouvé Odile super attachante et franchement la vie vraiment surprenante ! Et en seconde « La princesse aux pieds nus » qui est la seule réellement racontée par un homme. Franchement, j’ai fini super triste à la fin de celle-ci. J’étais tellement secouée qu’au final je n’ai pas lu la nouvelle suivante et je suis allée dormir. Ce sont des histoires de femmes amoureuses simples et émouvantes. On peut facilement se sentir à la place de ces femmes. Par contre, Pour « Odette Toulemonde », il ne faut pas se fier au film, je cite l’auteur : « Le film s’appelle Odette Toulemonde, la nouvelle aussi. Cependant, quiconque s’intéressant au cinéma et à la littérature et prenant connaissance des deux formes en notera surtout les différences, tant j’ai cherché à conter la même histoire en deux langages, utilisant des moyens inégaux, les mots ici, les images animés sur l’écran ». Je vous conseille de le lire, c’est un livre simple à lire, et franchement c’est une bonne bouffée d’air frais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s