Contemporains

L’insomnie des étoiles – Marc Dugain

L'insomnie des étoiles

Édition : Gallimard

Nombre de pages : 226

Genre : Contemporain

Résumé :

Automne 1945, alors que les alliés se sont entendus pour occuper Berlin et le reste de l’Allemagne, une compagnie de militaires français emmenés par le capitaine Louyre investit le sud du pays. En approchant de la ville où ils doivent prendre leurs quartiers, une ferme isolée attire leur attention. Les soldats y font une double découverte : une adolescente hirsute qui vit là, seule, comme une sauvage, et le corps calciné d’un homme. Incapable de fournir une explication sur les raisons de son abandon et la présence de ce cadavre, la jeune fille est mise aux arrêts. Contre l’avis de sa hiérarchie, le capitaine Louyre va s’acharner à connaître la vérité sur cette affaire, mineure au regard des désastres de la guerre, car il pressent qu’elle lui révèlera un secret autrement plus capital.

Mon avis : 

J’ai bien aimé ce livre sans l’adorer réellement. J’ai trouvé ce roman assez étrange et bon assez… déconcertant, on va dire. Et bon la fin, était quelque peu étrange aussi. Ce qui m’a attirée au départ, était le contexte historique : la seconde guerre mondiale. Mais en réalité ce n’est pas ce qui prime dans ce livre. Ce n’est vraiment qu’un fond historique. J’ai beaucoup aimé Maria, qui est assez courageuse pour son âge, et surtout plus tard endurera beaucoup de choses. Très vite, j’ai compris qu’il se tramait quelque chose, un grand secret autour de la mère de la jeune fille, qui sera approfondi par le Louvre, que j’ai beaucoup apprécié. J’ai bien aimé son acharnement. Il ne se contente pas de se dire « il y a pleins de morts dû à la guerre », il cherche sur un meurtre en particulier et surtout sur une seule énigme. Ce capitaine interroge beaucoup de monde, et découvre ce que les gens ne disent pas, les secrets sur le silence qui plane dans le village. C’est dans cette recherche que je me suis plongée. Donc j’ai vraiment beaucoup aimé, de plus l’écriture est simple et fluide. Le seul hic, c’est qu’il y a certains passages un peu longs. Hormis cela, un bon livre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s