Classiques

Boules de suif et autres nouvelles – Maupassant

Boule de Suif et autres nouvelles

 

Édition : Le livre de poche

Nombre de pages : 253

Genre : Nouvelles, classique

Résumé :

« Boule de Suif, disait Flaubert, le conte de mon disciple dont j’ai lu ce matin les épreuves, est un chef-d’œuvre, je maintiens le mot, un chef d’œuvre de composition, de comique, d’observation. »

Issue d’une sorte de concours littéraire lancé lors d’une des soirées de Médan, Boule de Suif fait figure non de manifeste, mais d’accomplissement. Le bonheur d’un titre, la virtuosité d’un conteur qui joue sur tous les registres – y compris le comique -, servis par une plume souple et ferme à la fois, employée à peindre la cupidité aussi bien que l’amour, les préjugés ou le bonheur, n’y sont pas étrangers. Maupassant saisit « dans leurs côtés cruels les réalités de la vie », non sans dégager de cet amalgame de bourgeois avides et d’humilités perdus de poésie âcre et forte.

Mon avis :

Je dois bien avouer que j’avais commencé ma lecture avec quelques petites angoisses. Je m’attendais sûrement à un livre barbant. Et ce fût tout le contraire ! Une agréable surprise me direz-vous, et bien oui ! Maupassant, par ses nouvelles, nous montre vraiment la cruauté des gens de ce siècle et ce qu’ils peuvent faire les uns envers les autres. J’ai eu une grande impression de témoignage de la part de l’auteur plutôt que d’une réelle nouvelle. Un témoignage de la société de son temps. J’ai trouvé cela très agréable. Dans chaque nouvelle, on a une faiblesse humaine qui nous est dépeinte. Maupassant le fait très bien et on en comprend vraiment la morale à la fin. Certaines ne peuvent vraiment pas laisser de marbre. J’ai trouvé beaucoup de personnages attachants, d’autres qu’on aurait envie de secouer, mais certains qui donnent honnêtement des envies de coller des baffes, il faut être honnête. L’auteur nous embarque dans ses nouvelles nous montrant les faiblesses et les mauvaises facettes des hommes mais aussi des femmes qui sont loin d’être mises à l’écart. J’ai adoré la lecture de ce petit livre et honnêtement je vous le conseille fortement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s