Contemporains

Je l’aimais – Anna Gavalda

je l'aimais

Édition : J’ai lu

Nombre de pages : 157

Genre : contemporain

Résumé :

Parce que sa belle fille est malheureuse, Pierre Dippel, 65 ans, l’emmène à la campagne. Parce qu’elle ne se nourrit plus, il décide de faire la cuisine. Parce qu’elle n’arrête pas de pleurer, il va chercher du bon vin à la cour. Il s’assoit à côté d’elle et pour la première fois, il parle. De lui. De sa vie. Ou plutôt de ce qu’il n’a pas vécu. Cette histoire est donc la confession d’un homme dans une cuisine. Ça n’a l’air de rien et pourtant comme toujours avec Gavalda, tout est là. Nos doutes, notre ironie et notre tendresse, le tapage de nos souvenirs et « la vie comme elle va »…

Mon avis :

Il est court et simple à lire. J’ai un avis assez mitigé sur ce livre. D’abord, j’ai été surprise que l’histoire se tourne en réalité autour du beau-père. Mais dès le départ Chloé me tapait sur le système. Je ne comprenais pas son caractère, toujours en train de se plaindre, toujours en train de pleurer… bon ok, vous allez me dire son mari vient de la larguer, ok. Mais bon ça n’excuse pas tout. Donc j’ai été un peu déçue pour ça. Mais bon on peut apprécier l’histoire si on fait abstraction de Chloé. Fin bref, je suis tout de même heureuse de ne pas l’avoir payé plein tarif, parce que je me suis assez fiée aux avis des blogueurs, donc j’ai préféré me méfier. Mais bon… Un peu déçue quand même au final.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s